Le Microbiote Intestinal et ses Dysbioses.

  1. Flores Microbiennes d’intérêt – (22:07)
    par Jean GUZZO (UMR PAM)

    Biofilm et immunomodulation : cas d’un Lactobacillus casei

  2. Flores Microbiennes d’intérêt – (31:09)
    par Hélène LICANDRO-SERAUT (UMR PAM)

    Stratégie de génétique inverse sur les lactobacilles : de la fonction aux gènes.

  3. Flores Microbiennes d’intérêt – (23:02)
    par Yves WACHE (UMR PAM / NatEncaps)

    L’encapsulation de cultures de microorganismes.

  4. Flores Microbiennes d’intérêt – (18:04)
    par Sébastien DUPONT (UMR PAM)

    Conservation de la levure et le rôle antioxydant des stérols de la membrane.

  5. Flores Microbiennes d’intérêt – (18:26)
    par Hervé ALEXANDRE (UMR PAM)

    Sélection de levures oenologiques non Saccharomyces.

  6. Flores Microbiennes d’intérêt – (19:51)
    par Christine ACHILLEOS (INRA Urtal)

    Dynamique d’évolution de la flore microbienne dans les fromages.

  7. La Résistance des Bactéries. (05:04)

    Petit film d’animation qui présente de façon très simple pourquoi l’utilisation des antibiotiques peut mener à une résistance accrue des bactéries.

  8. Les ANTIBIOTIQUES :
    les
    Bactéries font de la Résistance. (26:16)
    de C’est pas sorcier.

    Dans le cas d’une attaque virale, les antibiotiques sont absolument inefficaces. Pire : prescrits à mauvais escient, ils favorisent l’apparition de bactéries résistantes. Or on estime que sur les 80 millions de prescriptions d’antibiotiques qui se font chaque année, la moitié d’entre elles seraient dues à un mauvais diagnostic… Fred et Jamy sont partis explorer cette guerre de l’infiniment petit que se livrent bactéries et antibiotiques. Nous découvrons avec eux pourquoi de plus en plus de bactéries évoluent au point de rendre totalement inopérantes les attaques des antibiotiques et comment, par des gestes simples, on peut lutter au quotidien contre l’apparition de ces résistances.

  9. La Guerre des Phages. (51:12)

    LES BACTÉRIES ONT LEURS PARASITES NATURELS.

    Devant une inefficacité probante des antibiotiques contre les bactéries, les laboratoires du monde entier cherchent une solution à grands coups de millions. Tant d’argent dépensé alors que cette solution a toujours existé et ne coûterait presque rien à mettre en place si tel était leur désir de soigner vraiment.
    En effet, chaque bactérie a son prédateur naturel, qui n’est autre qu’un bactériophage,  alors pourquoi les ignorer?

    La Guerre des Phages est un documentaire scientifique impressionnant où vous verrez une insalubrité incroyable des blocs opératoires de Géorgie (république de l’ancienne Union Soviétique) et qui ne pose pour autant aucun problème infectieux aux patients. Ici pas de maladie nosocomiale, bien au contraire, on soigne celles contractées dans les hôpitaux du reste du monde.

    Si vous êtes en proie à un staphylocoque doré ou autre bactérie résistante dont vous n’arrivez pas à enrailler la progression, alors regardez avec grand intérêt ce documentaire. Vous allez comprendre que la solution aux infections bactériennes porte un nom: bactériophage.

    Voir le documentaire sur le site suivant :

    http://www.les-phages.com/

  10. Le Pouvoir caché des Virus. (49:03)

    Ce reportage va nous emmener dans l’univers microscopique à la rencontre des virus. Ces derniers sont pour la plupart synonymes de maladies, voir de mort et engendrent donc un sentiment de crainte.Pourtant, de récentes découvertes dans le domaine scientifique tendraient à montrer que ces parasites seraient en fait responsables de la vie telle que nous la connaissons et que l’humanité n’aurait jamais pu voir le jour sans eux. C’est ce que nous allons tenter de comprendre…

  11. Dévorés de l’intérieurpar des Parasites. (43:21)
  1. Des Virus qui sauvent des Vies. (14:10)
    de FUTUREMAG – ARTE

    25 000 morts pourraient être évitées chaque année grâce à la phagothérapie. Les « phages », ces virus mangeurs de bactéries, sont la solution de la dernière chance pour les personnes résistantes aux antibiotiques. Pratique délaissée puis interdite en Europe dans les années 1980, les miracles de la phagothérapie sont aujourd’hui remis au goût du jour ! Eh oui, les virus peuvent sauver des vies ! FUTURE part enquêter.

    Retrouvez l’émission et des contenus inédits sur http://www.futuremag.fr

  2. Prébiotiques & Probiotiques. (20:48)
    Madame Zineb Laghzaoui, parle des Prébiotiques et Probiotiques sur Chaîne Inter.

  3. La Nourriture favorite du Microbiome (Flore du colon). (04:04)

    Cliquer sur le bouton des sous-titres situé à droite en bas de la video.
    Traduction et sous-titrages réalisés par Mici Sans Frontières Solène & Micro Planète Microbiome
    De plus amples explications ►http://crohn.superforum.fr/t3375-la-n… / Comment fonctionnent les végétaux prébiotiques et liste des aliments prébiotiques ► http://crohn.superforum.fr/t3624-preb…

  4. Le Microbiote se met à table ! (10:49)

    Le microbiote (flore intestinale) est composé d’un millier d’espèces environ, dont 70% de bactéries largement méconnues qui ne sont pas cultivables par les techniques actuelles. Quelles sont chez l’animal les relations de cause à effet entre les différents microbiotes et la régulation pondérale ? Suffirait-il de modifier le microbiote pour réduire les risques d’obésité, et donc de maladie cardiovasculaire et de diabète associés ?
    Réponse avec Gilles Mithieux, directeur de recherche CNRS et directeur de l’unité « Nutrition et cerveau » (Inserm / Université Claude Bernard Lyon 1), qui travaille surtout sur les modèles animaux, et Karine Clément, médecin, professeur de nutrition à l’UPMC et directrice de l’équipe mixte Inserm/UPMC (Nutriomique) / Institut de Cardiométabolisme et Nutrition (ICAN), qui apporte un regard plus clinique sur ces questions. Elle cherche notamment à comprendre dans quelle mesure on peut appliquer à l’homme ce qui a été découvert chez l’animal.

  5. 4 : Comment nourrir l’Intestin et sa Flore ? (25:03)
    de auseindesfemmes.be
    Par le Professeur Marcel Roberfroid, Professeur émérite de l’Université Catholique de Louvain.

  6. L’Alimentation, ou la 3ème Médecine. (53:51)
    Chap 2. Les Intestins.
    du livre du Dr SEIGNALET.

 

  1. L’Alimentation, ou la 3ème Médecine : (01:07:51)
    Chap 5 : l’Intestin Grêle.  du livre du Dr SEIGNALET.

  2. Zonuline et la Perméabilité Intestinale – Partie 1. (21:34)
    Zonuline et la Perméabilité Intestinale…Y a-t’il un lien? – Partie 1. Une conférence avec le Dr Aron Gonshor, Président et chef de la direction de FLUIDS iQ.

  3. Zonuline et la Perméabilité Intestinale – Partie 2. (22:29)
    Une conférence avec le Dr Aron Gonshor, Président et chef de la direction de FLUIDS iQ.

  4. L’Intestin et l’Inflammation : risques de Cancers. (26:17)
    de auseindesfemmes.be
    Par le Dr Bruno Donatini, Gastro-entérologue et Cancérologue à Reims (France).

  5. Protéger sa Flore intestinale. (32:11)

    Par le Dr Bruno Donatini, gastro-entérologue, cancérologue, immunologiste et ostéopathe qui nous éclaire sur le fonctionnement de notre flore intestinale.Notre microbiote, soit notre flore intestinale, est un jardin intérieur qu’il faut protéger. Un déséquilibre du microbiote est appelé « dysbiose », les causes peuvent en être nombreuses et l’impact est alors très néfaste sur l’organisme et la santé. Comme la candidose par exemple.

    Il nous explique ici comment diagnostiquer une dysbiose et quels sont les tests possibles. On apprend également quelles sont les causes des intolérances alimentaires, quand notre microbiote a du mal à gérer certains germes et qu’un cercle vicieux s’enclenche et provoque une baisse de l’immunité.

    Pour établir le diagnostic, il faut aussi observer la bouche et la langue pour distinguer les bactéries qui y pullulent. Principe important, il y a une corrélation entre la muqueuse digestive, la muqueuse pulmonaire (ORL) et la muqueuse buccale. Donc, une inflammation digestive entraîne une inflammation générale. L’observation du colon en revanche n’est pas utile, et donc tout comme les probiotiques. L’échographie permet elle d’observer si l’estomac se vide correctement.

    Le Dr Donatini met aussi en lumière les vrais coupables du déséquilibre, les virus. L’herpès ou le virus d’Epstein-Barr par exemple. Puis, il nous explique les principes du traitement :
    – Lutter contre la pullulation, l’inflammation.
    – Lutter contre les infections chroniques et les virus.
    – Activité physique et vidange gastroduodénale.
    – Utilisation des huiles essentielles (cannelle, eugénole, thym, menthe poivrée).

    Un grand point à retenir est que le microbiote est vivant, il ne se désinfecte pas. Il se traite et se ré-équilibre. Il vous faut donc consultez un Spécialiste afin d’établir un diagnostic et donc un traitement adapté.

  6. Le Système Immunitaire. (20:14)
    Avec Fred et Jamy, suivez une enquête passionnante au coeur du Système Immunitaire.

  7. Interview vidéo de Karine CLEMENT. (06:11)

    A l’occasion de la conférence Innovation en Santé que Les Echos organise, retrouvez l’interview vidéo de Karine CLEMENT, Directrice, IHU ICAN Pitié Salpétrière.

  8. Les Probiotiques, comment les choisir ? (9:35)
    par Paul Ferris (Video N°12).

    Une mauvaise Flore signifie : fatigue, inflammation, mauvaise adaptation au stress, acidose, développement du candida albicans, transit intestinal irrégulier, augmentation des crises d’angoisse, mycoses, prise de poids, peau sèche, parodontose, mauvaise haleine… Une bonne Flore élimine progressivement ces inconvénients. Les Probiotiques se présentent sous forme de gélules, de comprimés, de poudre en sachet ou de poudre en vrac.

  9. Le Sol et le Ventre: ces illustres méconnus. (14 :17)
    Questions-Réponses de auseindesfemmes.be
    Avec Pr N. Delzenne, Pr P. du Jardin, Pr M.Roberfroid. M. Emsens, Dr D. Daniel, D.Cauchy.

  10. 000 milliards de bactéries dans notre intestin. (26:25)
    Conférence-débat .
    Programmation et organisation des débats : Alain Blogowski
    Intervenant : Joël Doré
    Animation : Pierre-Yves Bulteau
    Production films : Alimentation Générale pour le Pavillon de la France.

  11. Maladie et microbiote intestinale. (15:04)
    Par Prévention Santé.
    Interview du Dr Bruno Donatini, gastro-entérologue, hépatologue, cancérologue et immunologue, diplômé d’ostéopathie.
    Congrès Quantique Planète – Aix 2014.

 

  1. L’aliment est le meilleur médicament. (49:08)
    Par le Dr Natasha Campbell-McBride (sous-titres français).

    Le Dr Natasha Campbell-McBride nous explique l’importance cruciale de l’alimentation sur notre santé, son efficacité sur les maladies dégénératives et les pathologies modernes.

  2. Naturopathie et Mycothérapie. (15:36)

    Déborah Donnier (Prévention Santé) interviewe le Dr Bruno Donatini, gastro-entérologue, hépatologue, cancérologue et immunologue, lors des Académies de la Naturopathie – Aix les bains 2014.

  3. Découvrez l’Hydrothérapie du Colon. (43:07)

    Un entretien riche et exhaustif avec Marie Christine Huguet , hydrothérapeute depuis de très nombreuses années, qui  explore tout le potentiel de cette technique de nettoyage du Colon…Toutes vos questions, ou presque, y seront envisagées pour dépasser l’ignorance ou la crainte et profiter enfin des bienfaits de cette approche.

  4. Lutter contre la Candidose Intestinale. (1:01:20)

  5. L’Invasion Des Microbes. (42:59)
    Documentaire ARTE 2015.

  6. Chacun de nous est un écosystème. (50:18)
    – Avec des bactéries souvent bénéfiques, mais parfois nuisibles.

    Le microbiote de l’organisme humain, anciennement dénommé flore microbienne de l’organisme humain, est l’ensemble des bactéries, champignons et autres micro-organismes que le corps humain contient en grand nombre. Le plus étudié des microbiotes humains est le microbiote intestinal. Le microbiote intestinal est extrêmement divers (biodiversité taxonomique, génétique et fonctionnelle). Il varie selon les individus et fluctue dans le temps, surtout dans les mois qui suivent la naissance et en période de maladie1.

    La plupart des organismes du microbiote sont naturellement présents sur la peau ou dans le tube digestif où ils effectuent des tâches utiles, voire essentielles à la survie de l’individu hôte. Dans des circonstances normales, ils ne provoquent pas de maladies (ils sont également désignées sous le nom de « flore normale »). Ils forment une « communauté écologique complexe » qui « influe sur la physiologie normale et la susceptibilité à la maladie, à travers une activité métabolique collective et ses interactions avec l’hôte »1. Cette communauté est parfois considérée comme une communauté symbiote.

  7. Immunité et bactéries : les conséquences. (7:52)
    Avec Dr Bruno Donatini – sur Quantique Planète – Reims 2012.

    Notre système immunitaire devrait nous préserver de toute agression intérieure et extérieure. Or, notre mode de vie, notre alimentation, nos stress, sont autant d’éléments d’agression de ce système de défense, garant de notre bonne santé physique et psychologique. Préserver ce système relève du grand art ! Quels sont les facteurs d’agression ? De quels moyens disposons-nous ?
    Et si l’alimentation était le moyen le plus efficace à notre disposition ? Comment lutter contre la prolifération bactérienne, source de la plupart de nos maux ?

  8. Les microbes, nos meilleurs amis. (13:54)
    de FUTUREMAG – ARTE

    Le ventre serait-il notre deuxième cerveau ? Plus de 100.000 milliards de bactéries habitent au coeur de notre organisme, c’est ce qu’on appelle la microbiote, plus connue sous le terme de flore intestinale. Elle pèse entre 1,5 et 2kg et nous sert à digérer et à combattre les infections. C’est un véritable organe à part entière. FUTURE part à la découverte des techniques pour l’enrichir et la préserver, mais aussi à la rencontre de Dusko Ehrlich, chercheur à l’INRA qui a découvert que ces bactéries peuvent même permettre de prévenir et de soigner de nombreuses maladies.

  9. Microbiote et Santé humaine : (1:16:02)
    focus sur les maladies métaboliques.
    – Conférence du 1er juillet 2014.
    Composé d’environ 10 000 milliards de cellules, le corps humain abrite une population microbienne 10 fois plus importante et très variée. L’équilibre entre l’homme et son microbiote est essentiel au maintien de la santé et du bien-être. Le microbiote intestinal est d’ailleurs considéré aujourd’hui comme un organe à part entière effectuant la liaison entre des facteurs environnementaux (externes) et la biologie de l’hôte. Il assure des fonctions essentielles tout au long de la vie. Un déséquilibre du microbiote intestinal a été mis en évidence dans une grande variété de maladies humaines, métaboliques, cardiovasculaires ou immuno-inflammatoires. Ainsi, récemment, le Pr. Clément et son équipe ont contribué à montrer que les personnes obèses avec une perte de la diversité bactérienne présentaient plus de facteurs de risque (dyslipidémie, inflammation de bas grade) et les amélioraient moins avec un régime restrictif mais riche en fibres. Lors de son intervention au FFAS, le Pr. Clément examine les découvertes récentes dans le domaine, en prenant l’exemple des maladies métaboliques.

  10. Conférence sur le Microbiote Intestinal. (59:35)
    de Philippe Sansonetti à l’IPT (Institut Pasteur de Tunis).

    Le 9 février 2016, l’Institut Pasteur de Tunis a eu le plaisir d’accueillir le Pr Philippe Sansonetti pour une conférence intitulée : Le microbiote intestinal: après la “métagénomique”, “l’expériençomique”. Cette conférence s’est tenue dans le cadre des Conférences du Collège de France en Tunisie.
    Cet événement, en accès libre, a vu la présence de plus de 200 personnes majoritairement de la communauté scientifique tunisienne (Institut Pasteur de Tunis, Faculté des sciences de Tunis ou encore l’Institut Supérieur de Biotechnologie Sidi Thabet, Institut de Nutrition de Tunis…)
    Avec un style simple et pédagogique, M. Sansonetti a évoqué l’histoire de la microbiologie depuis la création du premier microscope, en passant par les différentes étapes qui ont marquée l’évolution de cette discipline, jusqu’aux récentes découvertes dans le domaine de la génomique.

 

  1. La Flore Intestinale : Facteur de Santé. (17:08)
    Questions-Réponses : de auseindesfemmes.be
    Pr P. Cani, Dr B. Donatini, Dr Ph. De Timary, B.Van Craynest, P. Ferrer, Dr T. Janssen.

  2. Le Microbiote: ces Bactéries qui nous gouvernent. (35:52)
    Sous-titrage

  3. Le Microbiote Intestinal en tant que nouvelle cible thérapeutique. (54:49)
    Par Nathalie Delzenne – Académie de Médecine.
  4. (Séance du samedi 25 janvier 2014)

    Avancées récentes dans le domaine de l’OBÉSITÉ
    et des Désordres Nutritionnels.

  5. Les cent mille milliards de bactéries qui colonisent le tractus digestif humain composent le microbiote intestinal. Le regain d’intérêt pour cet écosystème avec lequel nous vivons en symbiose émane, notamment, du développement de nouvelles approches moléculaires basées sur le séquençage du « microbiome » (correspondant au génome bactérien). Une dysbiose, c’est-à-dire une perturbation de la composition ou des fonctions métaboliques du microbiote, caractérise de nombreuses pathologies ou altérations métaboliques et nutritionnelles, telles que les pathologies inflammatoires de l’intestin, l’obésité et le syndrome métabolique, la malnutrition, mais également des désordres comportementaux. Ces altérations du microbiote sont-elles la cause ou la conséquence de l’état métabolique? Des données expérimentales et d’intervention chez l’homme suggèrent un rôle causal de la dysbiose dans les perturbations du métabolisme énergétique de l’hôte.

    Le concept de prébiotique élaboré en 1995 définit l’impact de certains constituants de l’alimentation (principalement des oligosaccharides, ou polysaccharides) qui échappent à la digestion dans la partie haute de l’intestin, mais qui peuvent être fermentés sélectivement par certaines bactéries, cet effet étant associé à une amélioration de certaines fonctions physiologiques de l’hôte. Les mécanismes moléculaires sous-jacents des effets prébiotiques dans le contexte de l’obésité et du syndrome métabolique impliquent une amélioration de la fonction barrière de l’intestin, une modulation de la fonction endocrine gastro-intestinale, de la sensibilité à la leptine et à l’insuline, et une modification de l’expression de gènes clés régulateurs du métabolisme énergétique, de l’immunité et de la différentiation adipocytaire. La connaissance des mécanismes fondamentaux de la relation entre nutriments, microbiote et hôte ouvrira très probablement de nouveaux horizons dans la prise en charge thérapeutique de pathologies et de découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques dans des contextes où l’approche pharmacologique classique reste peu fructueuse.

  6. La flore intestinale, acteur de la Santé humaine. (30:24)
    de auseindesfemmes.be
    Professeur Nathalie Delzenne, Louvain Drug Research Institute (LDRI),
    Université catholique de Louvain.

  7. Le Microbiote Intestinal. (12:48)
    Emission Rendez-vous santé LCI
    Docteur Alexis Mosca (hôpital pour enfant Robert-Debré)

  8. Le Microbiote. 09/2015. (40:26)

    C’est ce petit monde invisible à l’oeil nu qui vit partout sur nous et à l’intérieur de nous. Il est constitué de milliers d’espèces de bactéries différentes dont la composition change selon son emplacement: la bouche, la gorge et le nez, la peau, le vagin, ou le tube digestif. Ces bactéries surpassent en nombre les cellules du corps humain, dans un ratio de 10 pour 1. Au total, cent mille milliards de bactéries, portant des millions de gènes différents.

    Ces bactéries sont loin d’être toutes des pathogènes qui nous rendent la vie difficile, comme c’est le cas avec la tuberculose, la pneumonie, la méningite, ou même la maladie de Lyme. Pour la plupart, elles sont bienveillantes, et essentielles à notre bien-être. Les bactéries sont une partie intégrale, non seulement de ce que nous sommes, mais aussi de qui nous sommes. Elles affectent notre santé, nos humeurs et même nos comportements. Cette alliance, cette coévolution avec les bactéries, remonte à des centaines de milliers d’années. Mais nous commençons juste à en connaître, ou à en reconnaître, l’importance fondamentale.

  9. Le Microbiote Intestinal, OBÉSITÉ ET DIABÈTE. (52:19)
    par Dr Patrice CANI –  Académie de Médecine.

    L’obésité et les désordres métaboliques associés constituent un problème de santé publique.

    Au cours de ces vingt dernières années de nombreux travaux ont montré des liens entre le microbiote intestinal (anciennement appelé: flore intestinale) et le métabolisme de son hôte humain. Constitué de près de 100 000 milliards de cellules, le microbiote est aujourd’hui considéré comme étant un organe à part entière et potentiellement impliqué dans le développement des désordres métaboliques (diabète de type 2, inflammation métabolique, stéatose hépatique non alcoolique).

    Actuellement, différentes études ont démontré que la composition et les activités du microbiote intestinal étaient associées à différentes situations physiopathologiques. A l’inverse, certaines bactéries (par exemple Akkermansia muciniphila) et leurs métabolites (par exemple : les acides gras à chaînes courtes) pourraient exercer des effets bénéfiques.

    Le rôle du microbiote intestinal dans le déclenchement des désordres cardio-métaboliques sera discuté sur bases de travaux expérimentaux menés chez l’animal de laboratoire mais également étayé de travaux réalisés chez l’homme.

  10. Notre intestin est-il le pilote de notre santé ?

    Considéré comme notre deuxième cerveau, notre intestin se révèle de plus en plus comme un pilote essentiel de notre santé aussi bien physique que mentale. Quels peuvent être les impacts des découvertes récentes sur le microbiote qui nous habite en matière de médecine ? Débat dans Science publique.

    D’un coté, il y a le gène. Le gène fait figure de Graal de la médecine depuis le séquençage du génome humain qui s’est achevé en avril 2003. Nous vous avons parlé en détail de la technique CRISPR-Cas9 dans les émissions de Culture Sciences pendant la semaine du 14 mars dernier. Il s’agit de modifier le génome humain pour éviter certaines maladies avec les questions éthiques que pose une telle manipulation.

    D’un autre coté, il y a la bactérie. La bactérie est souvent associée à la maladie avec les infections combattues à l’aide des antibiotiques. Mais depuis quelques années, cette image est en train de changer. En effet, il se trouve que notre intestin est colonisé par pas moins de 10 000 milliards de bactéries. Ces bactéries appartiennent à plusieurs centaines d’espèces différentes. Si l’on fait la somme de leur génome, on obtient près de 600 000 gènes, soit nettement plus que les 20 000 gènes de notre propre ADN.

    Cette population qui peuple notre intestin, baptisée microbiote, semble jouer un rôle très important pour notre santé. Les chercheurs ont été surpris de constater des différences très importantes entre les microbiotes de chacun de nous. Peut-on agir sur ce microbiote pour améliorer notre bien-être, à la fois physique et moral ? C’est toute la question qui pourrait ouvrir un nouveau champ de réflexion à la fois sur notre alimentation mais aussi sur des thérapies faisant appel aux bactéries de notre système digestif elles-mêmes. Nous allons débattre aujourd’hui du potentiel de ce microbiote sur la santé dans Science publique.

    Intervenants :
    – Caroline Tourbe : Chef du service médecine du magazine Science et Vie
    – Guillaume Fond : psychiatre à l’hôpital Henri Mondor, enseignant à l’université Paris-Est Créteil, chercheur à l’Inserm et coordinateur du réseau des Centres Experts Schizophrénie de la Fondation FondaMental
    – Patrice Debré : professeur d’immunologie à l’université Pierre et Marie Curie – Paris VI. Auteur de “L’homme microbiotique” chez Odile Jacob en 2015
    – Andre Burckel : pharmacien biologiste, est expert en immunologie, en infectiologie, en nutrition et en micronutrition. Auteur de « Le régime microbiote : la santé passe par nos intestins » chez Mediclaro en 2016

  1. Comment l’intestin gère le poids et les émotions ?

    Si l’assiette favorise le surpoids, l’intestin n’est pas en reste.. Découvrez comment l’écosystème intestinal favorise poids, dépression et résistance à l’amincissement…

 

Le seul Régime Hyper-Protéiné sous contrôle Médical strict. Grande facilité de Prescription et d'un Prix abordable.

%d blogueurs aiment cette page :